Accueil

Ce carnet rend compte des recherches et des actualités du projet ADOC, “L’Acteur·rice et le Document”, mené par Marion Boudier, enseignante-chercheuse et dramaturge.

ADOC étudie l’usage des documents au théâtre par les interprètes : comment les acteur·rices travaillent-il·elle·s avec de la documentation et des archives ? En quoi ces sources documentaires modifient-elles les outils et processus du jeu ? D’un point de vue épistémologique, que peut apporter ce travail sensible des documents à la recherche ?

« Un pas décisif a été fait : la reconnaissance du jeu non plus seulement comme affaire de sentir mais comme façon de savoir1 » : dans les pas de Bernard Dort, ADOC souhaite analyser les nouvelles alliances entre l’acteur·rice et le savoir pour mettre en lumière une transformation profonde des outils et de la fonction des interprètes lorsqu’ils créent à partir de documents.

En miroir de son intérêt pour la théâtralisation des documents et les usages de l’archive comme matériau de création, Marion Boudier travaille également sur les archives du spectacle vivant : comment documenter la création pour en garder trace, comment réactiver les archives du spectacle et les présenter de manière créative.

1 Bernard Dort, « Le retour des comédiens », in La Représentation émancipée, Actes Sud, 1988.